Vendredi 10 novembre
20h. au Centre Social

Maurice Damon

CAHIER N° 161

Le duc de Persigny
(1808-1872)
Un Forézien ministre de Napoléon III
fondateur de La Diana

Ouverture

e texte est issu d’une conférence donnée à la Diana le 17 mars 2017. L’oral a ses contraintes de durée : il avait fallu élaguer. A l’écrit, le texte a été développé et accompagné d’illustrations, de tableaux généalogiques, de notes infra-paginales et d’une bibliographie. Il présente le personnage de Victor Fialin de Persigny (1808-1872), fait duc de Persigny par Napoléon III en 1863 : compagnon de Louis Napoléon Bonaparte alors que celui-ci conspirait contre Louis-Philippe, jouant un rôle important dans le coup d’état du 2 décembre 1851, Persigny fut ensuite ministre de l’Intérieur
et ambassadeur à Londres sous le Second Empire. Il joua aussi un rôle important dans l’histoire forézienne : il fut le président du conseil général de la Loire et s’intéressa passionnément au développement économique, social et culturel du département. Il est enterré à Saint-Germain-Lespinasse, son pays natal.

Les articles que nous avions précédemment consacrés à Persigny et à sa famille 1 , à son fils Jean Michel Napoléon 2 , à ses domaines foréziens 3 , à son portrait par Frédérique O’Connell 4 nous ont permis de donner une note personnelle à cette étude. La consultation des registres paroissiaux et des registres d’état-civil, du fonds Persigny (venant en partie du château de la Grye, à Ambierle) et du dossier d’instruction de la cour des pairs aux Archives nationales, le dépouillement de la presse forézienne – Le Mémorial, Le Journal de Montbrison – lorsqu’elle rend compte des voyages de Persigny dans la Loire ont apporté des éléments nouveaux sur la famille, les réseaux politiques, les séjours foréziens et les amitiés de Persigny.

Nous sommes aussi allés voir ou revoir les « lieux de mémoire » qui évoquent la vie de Persigny et de sa famille : Saint-Germain-Lespinasse (le cimetière, l’église, le château de Chamarande), Ambierle (le château de La Grye), Saint-Martin d’Estreaux (le château de La Fayolle) et, surtout, Chamarande dans l’Essonne (le château où habita Persigny : le nom de Chamarande lui fut donné au XVII e siècle en référence au château portant le même nom à Saint-Germain-Lespinasse !). Ce furent de belles occasions de visites, de rencontres et de photos.

Victor Fialin, Victor Fialin de Persigny, le vicomte de Persigny, le comte de Persigny, le duc de Persigny : cinq noms ou titres portés successivement par un seul homme. Entre ces cinq noms, se lit une ambition et un destin lié à notre histoire, celle du Second Empire et de Napoléon III, lié aussi à celle du Forez et de Montbrison puisque Persigny fut le fondateur de la Diana.

Les cahiers de Village de Forez sont publiés par
le Groupe d’histoire locale du centre social de Montbrison.

N° 123 N° 124 N°125
N° 159 N° 160 N° 161

Toute reproduction est interdite sauf accord du groupe histoire du centre social de Montbrison

 

L’Association des Amis de Benoît Malon